Burkina Faso : Rihanatou Kaboré, Pépite d’Or de Pépites d’Entreprises 2022

La finale de la 3e édition du concours Pépites d’Entreprises, initié par la télévision Bf1, a eu lieu dans la nuit de ce samedi 3 décembre 2022 à Canal Olympia Ouaga 2000, avec 4 finalistes sur 721 compétiteurs au départ.

C’est Rihanatou Kaboré, promotrice de ZikFlore Burkina qui a été élue Pépite d’Or de la 3e édition du concours Pépites d’Entreprises, organisé par la télévision Bf1. Elle a remporté un chèque de 15 millions F CFA, un trophée et un véhicule de marque KIA Sorento offert par le Directeur général de l’Association des Citoyens Leaders (ACLE), Maxime Sawadogo. « C’est une expérience humaine, une expérience riche en apprentissage et je dédie ce trophée à mes parents », a laissé entendre la gagnante.

Rihanatou Kaboré trophée en main -©Faso7

Rihanatou Kaboré a indiqué qu’à travers son projet, elle s’engage à offrir des soins de santé naturels à des personnes démunies. Rappelons que l’entreprise Zikflore Burkina est spécialisée dans la production et la distribution de compléments alimentaires pour les soins de santé.

D’autres candidats récompensés

Rihannatou Kaboré a été suivie par Ibrahim Sawadogo porteur du projet Songo PFNL. Il a reçu un chèque de 7 500 000 F CFA. Cheida Ouédraogo, promotrice du projet Deycha Collection, est arrivée 3e et elle a reçu un chèque de 4 000 000 F CFA. C’est Benedicta Traoré, promotrice du projet Dodava Volaille qui est arrivée 4e et elle a été récompensée par un chèque de 3 000 000 F CFA.

Photo de famille de la finale -©Faso7

Rappelons que lors de la demi-finale de cette compétition, ce sont 8 candidats qui étaient en course. Les 4 qui n’ont pas pu franchir cette étape ont chacun reçu un chèque que 500 000 F CFA. Il s’agit de Franck Da, promoteur du projet Smart Maroquinerie ; de Samira Zongo, promotrice de Saviz ; d’Esther Zabré, patronne de Institute Esthy Fashion and Beauty et de Miguel Diendere, promoteur du projet Bioconversion.

Le dernier cité a en plus reçu un prêt d’honneur de 3 millions F CFA sans intérêt, à lui accordé par l’Agence de Financement et Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP-PME). Précisions que le projet de Miguel Diendéré porte entre autres sur l’élevage de mouches afin de fabrication d’aliments pour bétail à base de larves, riches en protéines.

Notons que tous ceux qui ont eu des prix ont reçu en bonus des attestations ; six mois d’abonnement à la formule Tout Canal et des gadgets Canal+ de la part de Canal+ Burkina ; une paire de chaussures de la marque AK.CI, un sac de l’Association des Citoyens Leaders (ACLE). Ils bénéficieront également d’un accompagnement de Coris Méso finance.

« Je vous exhorte à la culture de la combativité »

C’est Idrissa Nassa, Président Directeur Général de Coris Holding qui a parrainé cette 3e édition. Il s’est fait représenter à la cérémonie par la Directrice Générale de Coris Bank International Burkina Faso, Gisèle Ouédraogo. Au nom de son représenté, elle a adressé ses félicitations et ses encouragements aux finalistes. « Je vous exhorte à la culture de la combativité, de la persévérance, de la performance, des valeurs et qualités professionnelles, gages du succès et de la réussite dans vos entreprises », a-t-elle laissé entendre à l’endroit des lauréats.

Aussi, cette compétition a été sponsorisée officiellement par Canal+ Burkina. Jonathan Lett Directeur Général de cette organisation a laissé entendre qu’il conviendrait que plus de sponsors accompagnent cet événement au regard de sa finalité. « Quand on parie sur la jeunesse, on gagne toujours », a-t-il lancé.

Les couleurs de la prochaine édition annoncées

Issouf Saré, Directeur général de Bf1 a quant à lui fait comprendre au cours de cette soirée que la compétition s’est déroulée dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso avec près de 40 formations inculquées aux candidats. « Je dirai en termes d’innovations aussi, nous avons renforcé le civisme des candidats parce qu’on s’est dit, on ne peut pas former des entrepreneurs si ces entrepreneurs ne sont pas des citoyens prêts à œuvrer pour le développement de leur pays. Ils ont passé pratiquement une nuit à la gendarmerie pour recevoir une formation sur ce qu’était le civisme et les valeurs partagées au niveau de la Nation burkinabè », a-t-il ajouté.

Issouf Saré, Directeur général de Bf1 -©Faso7

En perspective, les inscriptions pour la 4e édition de Pépites d’Entreprises ont déjà commencé et sont possibles sur le site web https://pepitesdentreprises.bf1.tv/ . En attendant, le Directeur général de Bf1 a révélé les couleurs de la prochaine édition. « Pour la quatrième édition, nous allons non seulement améliorer les imperfections qu’il y a eu à la troisième édition, mais également trouver des points d’innovation pour permettre à ce que les entrepreneurs issus de ces différents projets puissent véritablement non seulement affiner leurs projets, mais aussi avoir des projets durables », a-t-il annoncé.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page