Burkina Faso : «Un lion, un glucomètre», le concept du district 403 A3 des Lions pour contrer le diabète

Le district 403 A3 du Lions Club a commémoré le samedi 19 novembre 2022 à Ouagadougou, la Journée mondiale du diabète. Cette journée était placée sous le thème : « vivre sainement avec le diabète ».

A l’occasion de la Journée mondiale du diabète célébrée chaque 14-Novembre, le district 403 A3 du Lions Club a commémoré cette journée en différé ce samedi 18 novembre 2022. Réunis autour du thème « vivre sainement avec le diabète », les Lions ont voulu apporter leur contribution dans la sensibilisation pour la prévention de la maladie.

Selon Daouda Diallo, gouverneur du district 403 A3 du Lions Club, une frange importante de la population est victime du diabète dite non-transmissible, mais qui fait beaucoup de ravage.

Selon Daouda Diallo, gouverneur du district 403 A3, une frange importante de la population est victime du diabète – © Faso7

« L’objectif, c’est de pouvoir, autant que faire se peu, influencer les comportements évitables, les comportements qui peuvent nous permettre d’éviter cette maladie », a-t-il affirmé.  

Outre cette journée de commémoration, le district 403 A3 du Lions Club a lancé un concept dénommé « un Lion, un glucomètre ». De l’avis de Soulama Jean Luc, responsable de la commission diabète, les Lions ont pour ambition de doter les CSPS de materiel pour pouvoir effectuer les dépistages.

Selon Jean Luc Soulama, les Lions ont pour ambition de doter les CSPS de glucomètres – © Faso7

« L’idée ‘un Lion, un glucomètre’, c’est pour pouvoir doter plus de 1 600 CSPS au Burkina Faso. Il y a plus de 1 700 Lions au Burkina Faso. En principe, nous serons capables de pouvoir fournir autant de glucomètres dans chaque CSPS du Burkina Faso », a expliqué le responsable de la commission diabète.

Plusieurs activités ont été menées au cours de cette année par le district 403 A3 du Lions Club. Entre autres, il y a eu une campagne de dépistage qui a visé près de 500 personnes. « L’objectif premier, c’est de faire en sorte que vous sachiez ce vous avez pour prendre les dispositions. Pour tout ceux qui l’ont déjà, c’est de pouvoir les aider », a ajouté Daouda Diallo.

Outre le dépistage, des séances de conseils et une marche suivie d’aérobic ont eu lieu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page