Football: Battre la Côte d’Ivoire est « un challenge » pour les Etalons selon Bertrand Traoré

A quelques jours du match amical qui va opposer le Burkina Faso à la Côte d’Ivoire le 19 novembre 2022, au grand stade de Marrakech, le capitaine des Etalons, Bertrand Traoré s’est exprimé au micro de la fédération burkinabè de football (FBF). Il a donné son point de vue sur le match à venir et est revenu sur l’état d’esprit du groupe.

« Continuer à progresser », c’est le souhait du capitaine des Étalons du Burkina Faso, Bertrand Traoré. Le 19 novembre 2022, les hommes d’Hubert Velud vont affronter les Éléphants de la Côte d’Ivoire lors d’un match amical dans le cadre des journées FIFA. Pour l’occasion, le sélectionneur du Burkina Faso a fait appel à 23 joueurs.

À quelques jours de cette confrontation « non-classique » pour Bertrand Traoré et ses camarades, le capitaine des Étalons s’est prononcé sur la cohésion au sein du groupe et les objectifs à atteindre lors de ce rassemblement. « Le groupe vit bien et nous sommes sur une bonne dynamique dans une bonne ambiance comme d’habitude », a confié le numéro 10 des Etalons, selon une interview publiée sur la page de la FBF ce 17 novembre 2022.

Sur la rencontre face aux Éléphants de la Côte d’Ivoire, il a déclaré que c’est un rendez-vous important pour la sélection. « Cela fait plusieurs années que nous n’avons pas réussi à battre la Côte d’Ivoire et c’est un challenge pour nous. Nous voulons continuer à progresser en nous frottant aux grandes nations, et la Côte d’Ivoire en fait partie surtout qu’il y a une rivalité entre nos deux pays sur le plan sportif », a également laissé entendre le capitaine des Étalons.

Stéphane Aziz Ki © FBF

Sur le même point, Stéphane Aziz KI, l’ex sociétaire de l’ASEC Mimosas a souligné que la rencontre a une connotation particulière. « Comme bien d’autres coéquipiers, cela reste toujours un match particulier. Je suis prêt et j’attends ce moment. Pour battre cette équipe de la Côte d’Ivoire, nous devons être confiants en jouant notre football et se faire plaisir », a signifié le milieu de terrain de Young African Sports Club en Tanzanie.

Lire aussi ▶ Etalons contre Eléphants : «Plus qu’un gros test», selon Hubert Velud

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page