Lutte contre l’insécurité : Le « CAP 2025 » de l’UEMOA prévoit le renforcement de la surveillance des frontières [Infographie]

Plus de 10 milliards de FCFA seront injectés par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) dans le renforcement de la surveillance des frontières dans l’espace communautaire.

Infographie : Le CAP 2025 de l’UEMOA

[Cliquez ici si l’infographie ne s’affiche pas] 

 

L’espace communautaire de l’UEMOA compte 349 postes de police frontaliers. Mais seulement 47 sont dotés d’un système informatisé permettant l’identification et la traçabilité des usagers des corridors, soit un taux d’informatisation « faible » de 13,47%.

Cette couverture infrastruturelle est insuffisante dans un contexte de porosité des frontières et surtout avec l’insécurité de plus en plus grandissante, dépeint Anselme Somé de la Délégation à la paix et à la sécurité de l’UEMOA.

Lire aussi : Qatar Charity-UEMOA : De nouvelles perspectives au profit de la Zone des trois frontières

Pour contribuer à  résorber ce besoin, l’UEMOA a inscrit l’appui à la sécurisation des frontières parmi les actions phares de l’axe 1 du Cadre d’actions prioritaires 2021-2025. Cette action vise trois objectifs, selon Anselme Somé, qui s’exprimait lors d’un atelier de sensibilisation de journalistes sur le CAP 2025 du 14 au 18 novembre 2022 à Ouagadougou. Il s’agit d’assurer une meilleure traçabilité des personnes, renforcer la coopération transfrontalière et contribuer à la lutte contre la prolifération des armes légères.

Plus de 10 milliards de FCFA

Cette composante du CAP 2025 est importante dans la mesure « où la situation sécuritaire est de plus en plus préoccupante dans l’espace communautaire« , a indiqué Anselme Somé. En effet, les pays membres comme le Mali, le Niger, le Burkina Faso sont durement touchés par le phénomène du terrorisme, surtout à leurs frontières communes. 

10 065 160 000 F CFA seront investis par l’UEMOA dans notamment la construction de 40 postes de police frontaliers interconnectés et informatisés sur une durée de 5 ans. 

A noter pour rappel que le CAP 2025 est l’outil de planification et d’intervention du collège des commissaires de l’UEMOA dont le mandat a débuté le 10 mai 2021 et présidé par le Sénégalais Abdoulaye Diop. 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page