Burkina Faso : La 2e édition des Rencontres internationales de théâtre en langues maternelles lancée

La deuxième édition des Rencontres internationales de théâtre en langues maternelles (RITLAMES) a officiellement débuté ce mercredi 16 novembre 2022 à Ouagadougou. Au programme de l’édition 2022, ce sont des panels, des spectacles de théâtres, des séances de lectures et des concerts. 

Promouvoir le théâtre en langues nationales, c’est l’objectif principal que le promoteur des Rencontres Internationales de Théâtre en Langues Maternelles (RITLAMES), Sidiki Yougbaré, vise avec la tenue de la 2e édition de cette activité. Pour ce second acte, ce sont des représentations de pièces de théâtre en langues nationales qui sont les activités phares.

Selon les explications de Sidiki Yougbaré, l’idée des RITLAMES est venue du constat que le théâtre en langues nationales n’est pas promu. « Il n’y a pas assez d’auteurs dans le domaine du théâtre qui écrivent en langues nationales », a-t-il déploré. Sidiki Yougbaré a par ailleurs ajouté que le projet entend s’ouvrir à l’international pour les prochaines éditions.

Sidiki Yougbaré, le promoteur des RITLAMES – © Faso7

« Cette année, on a ajouté l’appel à texte. On s’est rendu compte qu’on n’a pas de spectacles en langues. Les gens vont écrire et ça va nourrir les RITLAMES. Cette année, on a reçu 9 textes dont 4 lauréats qui seront lus », a déclaré le promoteur sur l’innovation de cette édition.

De son côté, le parrain de l’événement, Toudeba Bobellè, sa présence aux côtés des RITLAMES s’explique par le fait qu’il a toujours été auprès de l’événement. « On a longtemps réfléchi ensemble et c’est tout un devoir pour moi d’être là pour cette édition », a-t-il dit.

Dans son rôle de parrain, Toudeba Bobellè a laissé entendre que son apport sera essentiellement de mener des réflexions, contribuer à l’élaboration des programmes et apporter sa touche artistique à l’organisation.

Toudeba Bobellè, parrain de la 2e édition – © Faso7

Pour la cérémonie d’ouverture, c’est panel qui a été choisi pour lancer l’événement. Dr Ghislaine Sanou, l’une des panélistes explique que l’activité va consister à jeter un regard sur la manière d’intégrer les langues nationales dans le théâtre. « On va voir comment les langues peuvent changer l’imaginaire des peuples à partir de nos fondements culturels », a-t-elle dit.

Le rendez-vous pour cette 2e  édition des Rencontres Internationales de Théâtre en Langues Maternelles (RITLAMES), c’est du 16 au 19 novembre 2022 du côté de l’Université de Ouagadougou, à l’espace cultuel gambidi, et le Centre culturel Pan-Taabo.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page