Sénégal : Le journaliste d’investigation Pape Alé Niang en garde à vue

Le journaliste sénégalais Pape Alé Niang a été arrêté et mis en garde à vue le dimanche 6 novembre 2022 au commissariat central de Dakar selon nos confrères de Sidwaya.

« Divulgation d’informations susceptibles de porter atteinte à la sécurité nationale », « actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique » et « violation du secret professionnel », telles sont les charges retenues contre le responsable du journal en ligne « Dakar-Matin ».

Interpelé par les éléments de sûreté urbaine, le journaliste a confié, à ses avocats, être victime d’enlèvement. Me Ly, avocat du journlaiste pointe du doigt « une montagne d’hérésies, des intimidations et une tentative de museler la presse ».

Des voix s’élèvent pour appeler à la libération du journaliste d’investigation. On note notamment celle d’Adama Gaye, journaliste et écrivain sénégalais. « Libérez-le. Maintenant. Par principe, je dénonce l’arrestation de mon cadet et confrère Pape Alé Niang », a-t-il dit sur « Dakar Matin ».

Le président du Parti républicain pour le progrès (PRP), Dethié Fall, a également témoigné son soutien au journaliste sur Facebook. « Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de Pape Alé Niang et de l’ensemble des détenus politiques », peut-on lire sur son profil.

En rappel, le journaliste avait, dans ses écrits, accusé Moussa Fall, l’actuel Commandant de la gendarmerie, d’enrichissement illicite et qu’il serait propriétaire d’un immeuble de 10 étages en construction à Dakar.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page