Burkina Faso : L’Institut National de Santé Publique collecte du sang pour aider à sauver des vies

L’Institut National de Santé Publique (INSP) a organisé ce samedi 5 novembre 2022, au sein de son siège sis à Ouagadougou, une activité de collecte de sang pour la prise en charge des personnes vulnérables au Burkina Faso.

L’INSP va mobiliser une cinquante de poches de sang au cours de cette journée -©Faso7

Cette collecte de sang était placée sous le thème, « Je m’engage à sauver ces vies en faisant un geste, donner mon sang ».

Il s’agit d’une activité organisée dans le but de répondre à l’appel du Centre national de transfusion sanguine qui exprime constamment un besoin en sang pour la prise en charge des malades, a fait savoir Sy Joseph Traoré, secrétaire général de l’INSP.

« L’Institut National de Santé Publique s’est senti interpellé à travers son personnel pour organiser cette activité citoyenne pour sauver des vies », a laissé entendre Sy Joseph Traoré.

A en croire le secrétaire général de l’INSP, c’est une cinquantaine de poches de sang qui sera mobilisée au cours de cette activité à laquelle les travailleurs de l’institut ont massivement adhéré.

Sy Joseph Traoré invite les populations à prendre conscience du déficit sanguin -©Faso7

Il faut noter que bien qu’étant organisée par l’Institut National de Santé, cette collecte de sang était ouverte aux donneurs de sang qui ne sont pas des agents de l’institut. Et les donneurs extérieurs ont répondu présent.

Éveline Compaoré est une élève. Selon elle, c’est sa troisième fois de donner son sang pour contribuer à sauver des vies. « Je suis venue ici aujourd’hui pour donner mon sang pour sauver des vies. J’ai décidé concrètement pour sauver mes frères et sœurs qui sont dans le besoin », s’est-elle exprimée.

Tout en remerciant les donneurs de sang du jour, le secrétaire général de l’INSP a invité les populations à prendre conscience de la situation du déficit sanguin au Centre national de transfusion sanguine afin de contribuer à sauver des vies en donnant un peu de leur sang.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page