Colonel-major Kassoum Coulibaly: « Faisons notre mue en abandonnant nos egos pour l’unique intérêt de la patrie »

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, le Colonel-major Kassoum Coulibaly, a été installé ce jeudi 3 novembre 2022 à Ouagadougou par le SG du gouvernement, Jacques Sosthène Dingara.

Renforcer la cohésion interne au sein des forces armées et avec les Forces de Sécurité Intérieure, reconquérir les portions sous influence terroriste, contribuer à la protection et à l’assistance des populations, tels sont les défis du ministère chargé de la Défense, désormais dans les mains du Colonel-major Kassoum Coulibaly. En effet, il a été installé ce jeudi 3 novembre 2022 par le SG du gouvernement.

Le nouveau chef du département de la Défense a invité ses collaborateurs à « rester soudés » pour relever les défis qui leur font face. Selon ses dires, les États du Sahel connaissent des turbulences qui nourrissent et se nourrissent des crises sociétales, générationnelles, économiques, communautaires et politiques. Cette situation a détruit le tissu social et le vivre-ensemble au point de créer de « graves ruptures au sein des institutions de défense, centre de gravité des pays victimes », à l’en croire.

Perçu comme le plus grand défi selon lui, il a invité les membres de l’institution de la Défense à comprendre ces nouveaux enjeux et à développer en réaction, un génie collectif à l’image de l’action de leurs prédécesseurs en 1947 pour sauver le « pays d’une disparition programmée depuis 1932 ».

« Pour la cause, nos devanciers se sont surpassés, ont tué leurs egos et leurs divergences en mettant en convergence tous leurs efforts pour bâtir ce pays qu’ils nous ont légué. Vite, faisons notre mue en abandonnant nos egos pour l’unique intérêt de la patrie », a-t-il invité.

Le ministre chargé de la Défense a appelé les chefs militaires et les officiers leaders à donner l’exemple de ce changement. Invitant les sous-officiers à jouer leur rôle d’encadrement sans lequel aucune troupe ne peut être commandée, le colonel-major Coulibaly a, par la suite, appelé les militaires de rang au « strict respect des règles et consignes, sans lequel aucune troupe » ne peut être une force devant un ennemi « même de petite taille ».

Le ministre chargé de La Défense, le Colonel-major Kassoum Coulibaly a invité les militaires à rester « soudés » pour faire face aux différents défis de leur département.

« Faisons nôtres, les principes et valeurs connues qui gouvernent la vie militaire. La discipline, le sens du devoir et de l’honneur, l’équité, le don de soi, le professionnalisme. Sachons reconnaître nos erreurs individuelles et collectives, cumulées des années durant, du fait des vicissitudes liées à notre histoire, et retrouvons nous en toute fraternité. Transformons enfin, nos ressentis en forces de cohésion en prenant du recul et de la hauteur face aux obstacles, pour redonner à notre institution, l’image que notre peuple en détresse souhaite voir », a-t-il souhaité.

Le nouveau ministre en charge de la Défense, le colonel-major Kassoum Coulibaly, faut-il le rappeler, est un officier du matériel. Il a occupé plusieurs postes, dont celui de Chef de Division Logistique de l’Etat-major Général des Armées de septembre 2017 à février 2018 avant de rejoindre la commission de la CEDEAO à Abuja en qualité de Chef de la Composante du Soutien aux missions.

Il a reçu plusieurs distinctions honorifiques. Il s’agit de la médaille d’honneur de la Défense (France), deux médailles commémoratives des Nations Unies avec agrafe Soudan ainsi que la médaille d’honneur Militaire du Burkina et Chevalier de l’Ordre de l’Etalon.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page