Fondation Yarie Marchal Touré : Une fondation « apolitique » pour aider les jeunes et les plus démunis

Le 28 octobre 2022, la Fondation Yarie Marchal Touré sera officiellement lancée. Mais en entendant cette date, le fondateur, Jacques Marchal et son équipe ont donné les grandes orientations de la fondation ce lundi 24 octobre 2022 à Ouagadougou.

Assister les jeunes dans l’entrepreneuriat et jouer un rôle dans l’humanitaire, tels sont les deux grands axes de la Fondation Yarie Marchal Touré. En entendant le lancement officiel qui va intervenir le 28 octobre 2022, le fondateur, Jacques Marchal est revenu sur les missions de la fondation.

« Depuis l’extérieur, on voit ce que le Burkina traverse et je voulais apporter ma part dans le développement de mon pays. C’est une fondation qui est là pour aider les plus démunis et les défavoriser. C’est aussi pour aider la jeunesse. Il faut noter que cette fondation est apolitique », a-t-il déclaré.

De son côté, Anne Paré, communicatrice à la fondation, a expliqué que l’idée de la fondation a germé au vu de la situation qui prévaut au « Pays des Hommes intègres ». « Il y a beaucoup de jeunes qui sont au chômage, et même ceux qui entreprennent rencontrent des blocus », a-t-elle dit.

Allant plus loin dans ses explications, elle a expliqué que la fondation va évoluer dans l’humanitaire et dans l’accompagnement des jeunes dans l’entrepreneuriat. « La fondation veut former les jeunes afin de les mettre sur le marché professionnel. Au lieu de leur donner du poisson, on les apprend à pêcher », a ajouté Anne Paré.

Pour le compte du lancement de la fondation le 28 octobre 2022, des invitées telles que Georgette Paré, Emma Lohoues, Rose Sabine et Malika ont été conviées afin de partager leurs expériences dans le domaine de l’entrepreneuriat. Une manière pour Jacques Marchal et son équipe de mettre devant les jeunes, des modèles.

« On va commercer par accompagner et former les jeunes qui ont des projets afin qu’ils puissent se développer et employer d’autres personnes. Nous voulons vraiment apporter notre pierre à l’édification de ce pays », a laissé entendre Josias Yoda, l’un des communicateurs de la fondation.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page