Musique : Kiara dénonce l’hypocrisie dans les rapports humains avec son premier single baptisé « Trouka »

L’univers musical du Burkina Faso s’est agrandi ce lundi 10 octobre 2022 avec l’entrée de Kiara dans l’arène. Avec son premier single appelé « Trouka », la jeune chanteuse Balguissa Zabsonré alias « Kiara » se lance désormais dans une carrière musicale.

Trempée dans la musique dès le bas-âge, Balguissa Zabsonré alias Kiara s’est officiellement lancée dans une carrière musicale. Évoluant dans un genre « Afro Pop Word », la jeune artiste vient de mettre son tout premier single sur le marché discographique.

« Trouka », c’est le nom de ce « nouveau bébé » produit par le label « Sya Music ». Selon les propos de l’artiste, sa passion pour la musique est née depuis son enfance, car elle suivait sa mère pour chanter. Sur son premier titre, Kiara a expliqué « Trouka » est une expression bissa qui veut dire « écouter ». A travers ce single, elle dénonce « l’hypocrisie dans les rapports humains ».

« Dans la vie, il y a des gens qui vont te pousser à aller de l’avant et il y a d’autres aussi qui vont vouloir te nuire. C’est un message que mon père m’a donné avant de partir. Je veux offrir aux Burkinabè, une artiste respectueuse et qui veut valoriser les trésors du terroir », a-t-elle laissé entendre avant d’exhorter les mélomanes à adopter son « nouveau bébé ».

De son côté, sa maison de production, le label « Sya Music », l’on reconnait en Kiara une artiste qui « séduit déjà par ses textes ». Omar Nabolé, l’un des dirigeants du label « Sya Music », a signifié par ailleurs que l’artiste s’inspire de son histoire et de ses rêves. Le single « Trouka » est présenté comme le titre qui permettra de découvrir l’artiste.

« On avait déjà lancé un single de soutien aux étalons lors de la CAN, mais celui-là est le single de révélation », a-t-il lancé. Et pour mieux dévoiler l’artiste, l’occasion lui a été donnée de se produire en live devant les invités.

Une vingtaine de minutes en live, c’est le cadeau pour les invités de la part de « Sya Music ». Une artiste encore en quête de ses marques, mais motivée. Une présence scénique et une voix qui ont poussé certains acteurs culturels à comparer la jeune Kiara à Sami Rama. Une comparaison à prendre en considération quand on connaît la carrière et l’immensité de l’artiste Sami Rama.

Mais en entendant que Balguissa Zabsonré atteigne le niveau de Sami Rama ou dépasser la diva, invite est faite aux Burkinabè de s’approprier le single Trouka. Il faut noter et retenir que Kiara lancera bientôt son album.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page