Burkina Faso : Des Ouagalais se mobilisent pour venir en aide aux habitants de Djibo

Pour répondre aux cris de détresse des habitants de Djibo, dans la province du Soum, région du Sahel, des populations de Ouagadougou ont initié une collecte de vivres. Débutée le vendredi 7 octobre, la présente collecte prendra fin le dimanche 9 octobre 2022.

Du riz, du maïs, du sucre, de l’huile et d’autres vivres entassés, c’est le constat qui est fait sur place à la Maison du peuple, lieu de la collecte de vivres. Une opération initiée par des citoyens dans le but d’apporter de l’aide aux populations de la localité de Djibo qui crient au secours.

Sur les lieux, aucune différence n’est faite par rapport aux donateurs. Dans des véhicules, des tricycles ou encore sur des mobylettes, les dons sont acheminés sur le site. Un donateur qui a demandé l’anonymat nous confie que son geste, c’est « venir en aide à ces personnes qui sont aussi en difficulté ».

Il a donc décidé de remettre 5 sacs de riz de 25 kg, 20 kg de sucre, 3 bidons d’huile, 5 sacs de pâtes alimentaires pour les populations de Djibo.

« J’ai vu l’initiative à travers les réseaux sociaux et j’ai vu que c’était une belle initiative parce que ce sont des frères qui sont dans des zones où ils n’ont pas la possibilité d’avoir les privilèges que nous avons ici en ville. Donc quand on peut leur venir en aide,  il ne faut pas hésiter », a déclaré un autre donateur.

De son côté, la chargée de la réception des dons à la Maison du peuple Nafissatou Barro qualifie cette initiative de « devoir patriotique ».

« On n’est pas obligé d’avoir beaucoup pour tendre la main. Le peu que nous avons peut-être utile à certaines personnes » a-t-elle dit. Elle a appelé par ailleurs à une forte mobilisation de la part de la population.

Il faut noter que cette collecte de vivres concerne également plusieurs autres villes dont Bobo Dioulasso, Banfora et Manga. Elle prend fin le dimanche 09 octobre 2022 à 16h.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page