Burkina Faso : Le capitaine Traoré appelle à ne pas entraver la mission de la délégation de la CEDEAO

Le capitaine Ibrahim Traoré, assurant la gestion des affaires courantes de l’Etat au Burkina Faso, a informé dans un communiqué ce 3 octobre 2022 lu à la télévision nationale qu’une mission de la CEDEAO sera au Burkina Faso ce 4 octobre 2022. 

Cette visite, selon le communiqué, s’inscrit dans « le cadre de l’accompagnement que notre pays bénéficie  de cette organisation« .

Cependant à l’annonce de cette visite, qui devrait avoir lieu ce 3 octobre 2022, des manifestants se sont mobilisés dans certains artères de la capitale de Ouagadougou pour manifester contre l’arrivée de la délégation, ont rapporté plusieurs médias burkinabè, dont Minute.bf.

Le capitaine Traoré a appelé dans le communiqué les populations à ne pas perturber la mission.

« C’est avec stupéfaction et regret que le président du MPSR (Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration) constate la circulation de messages appelant à empêcher le bon déroulement de cette mission. Il appelle la population à faire confiance aux nouvelles autorités de la transition dans la conduite des affaires de l’Etat. Il rassure que l’intérêt de notre nation sera en toutes circonstances préservé.

Il renouvelle son appel au calme et à la retenue et de vaquer à leurs occupations afin de laisser de leur permettre de travailler sereinement. 

Du reste, toute personne qui entreprendrait des actes de nature à perturber le bon déroulement de la mission de la CEDEAO se verra appliquer la rigueur de la loi« , peut-on lire dans le communiqué.

Le président de la transition le lieutenant-colonel Sandaogo Damiba a été renversé par un coup d’Etat le 30 septembre 2022. Il a ensuite démissionné, cédant le pouvoir au capitaine Ibrahim Traoré qui gère les affaires courantes en attendant la désignation d’un nouveau président.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page