Situation au Burkina Faso : Des manifestants toujours dans les rues de Ouagadougou

A Ouagadougou au Burkina Faso, et dans plusieurs villes du pays, notamment à Ouahigouya et Kaya, des manifestations ont eu lieu dans la nuit du 1er au 2 octobre 2022 en soutien au capitaine Ibrahim Traoré.

A Ouagadougou, au matin de ce 2 octobre 2022, des manifestants sont à nouveau dans les rues, notamment sur l’Avenue de l’Indépendance, a constaté Faso7. 

Un manifestant devant l’ambassade de France à Ouagadougou ce 2 octobre 2022 © Faso7

Certains font face au siège de l’ambassade de France dont la devanture a été léchée par les flammes allumées par des manifestants la veille 1er octobre 2022. D’autres devisent avec des soldats proches du capitaine Ibrahim Traoré, postés non loin de l’ancien siège de l’Assemblée nationale. 

Des manifestants devisant avec des soldats sur l’avenue de l’Indépendance © Faso7

Pour rappel, dans la journée du 1er octobre 2022, la situation s’est tendue après l’annonce à la télévision nationale par le sous-lieutenant Jean-Baptiste Kabré, lisant un communiqué signé du capitaine Ibrahim Traoré, d’une contre-offensive du lieutenant-colonel Sandaogo Damiba, déclaré déchu le 30 septembre 2022. Des manifestants ont investi plusieurs artères de la capitale, déclarant leur soutien au capitaine Traoré.  

Le lieutenant-colonel Sandaogo Damiba, dans un communiqué publié sur la page de la Présidence du Faso en milieu de soirée du 1er octobre, a appelé le capitaine Traoré « à la raison ». Plus tard dans la nuit, le capitaine Ibrahim Traoré, par la voix du sous-lieutenant Kabré à la télévision nationale, a fait passer plusieurs communiqués levant notamment le couvre-feu et convoquant les secrétaires généraux des ministères  à une rencontre ce dimanche à 15h. 

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page