Burkina Faso : 50 corps retrouvés à Seytenga (Lionel Bilgo)

Dans la nuit du 11 au 12 juin 2022, des individus armés ont fait irruption dans la commune de Seytenga (province du Seno) pour s’en prendre aux populations civiles. Ce lundi 13 juin 2022, le Porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, a indiqué que 50 corps ont été retrouvés.

Le bilan provisoire de l’attaque de Seytenga fait état d’une cinquantaine de morts, selon le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, au cours d’un point de presse, ce lundi 13 juin 2022.

Séance tenante, il a demandé aux populations de collaborer davantage avec les Forces de défense et de sécurité (FDS). Selon le membre du gouvernement, l’attaque de Seytenga avait été signalée par des populations. « Oui, tous les jours, l’armée récence des alertes multiformes et multigenres ». Mais à l’écouter, certaines alertes sont fausses ou même suscitées par certains hommes armés.

Partant, Lionel Bilgo a fait savoir que les Burkinabè sont « collectivement interpellés », afin de venir à bout du terrorisme.

« Il s’agit de l’intégrité de notre territoire, de notre héritage commun, la terre du Burkina Faso. Ce n’est pas une lutte des Forces de défense et de sécurité. C’est une lutte de l’ensemble des citoyens du Burkina Faso », a déclaré Lionel Bilgo.

Les Forces de défense et de sécurité engagées dans la lutte « ne vont jamais baisser les bras », a rassuré le porte-parole du gouvernement.

Lire ➡️ Burkina Faso : Des civils attaqués par des hommes armés à Seytenga

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page