Protection des données à caractère personnel : La CIL sensibilise les étudiants de l’ESC

Dans le cadre de sa mission de sensibilisation, la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) a initié une conférence de sensibilisation au profit des étudiants de l’Ecole Supérieure de Commerce (ESC). Elle a porté sur le thème : « Les enjeux de la protection des données à caractère personnel à l’ère du numérique ». C’était ce vendredi 22 avril 2022 au sein de ladite école.

Au cours de cette rencontre, les étudiants ont reçu des connaissances sur des notions telles que « le cadre juridique et institutionnel de la protection des données à caractère personnel »,  «les technologies de l’information et de la communication (TIC) et la protection de la vie privée » et « l’usage des réseaux sociaux par les jeunes ».

Cette initiative de la CIL a été bien accueillie par le Directeur Administratif de l’ESC, Ousséni Palé. « Cette conférence, nous l’attendons depuis longtemps (…). Le fondateur m’a dit de vous apporter ses mots de considération pour ce que vous apportez aujourd’hui à ses étudiants », a-t-il déclaré à la  délégation de la CIL.

Pour Marguerite Ouédraogo, la Présidente de la CIL, cette conférence a une utilité personnelle et professionnelle pour ceux qui l’ont reçue. « Vous êtes des jeunes, vous êtes des leaders de demain. Donc je pense que c’est à bon escient que nous nous sommes orientés vers vous pour vous sensibiliser à un meilleur usage des nouvelles technologies aussi bien pour vous protéger que pour vous faciliter la collecte, le traitement de vos données d’abord et des données des citoyens auxquels vous aurez affaire dans votre vie professionnelle », a-t-elle dit aux étudiants.

« Vos données sont collectées au fur et à mesure et constituent votre identité » (Marguerite Ouédraogo) ©Faso7

En poursuivant, elle a rappelé aux étudiants à quel point leurs données personnelles sont exposées à travers l’usage de leurs smartphones, dans le sens où toutes les activités qu’ils mènent sur leurs téléphones sont enregistrées dans des bases de données. « Tout est exposé. Pourquoi ? Parce que vos données sont collectées au fur et à mesure et constituent votre identité. Vous êtes là physiquement, on peut vous identifier. Il y a l’identité numérique aussi. Donc toutes vos traces sont collectées et permettent de vous juger avec ces nouvelles technologies », a expliqué la première responsable de la CIL.

Tout en exhortant les étudiants à être des relais de la CIL dans leur entourage,  Marguerite Ouédraogo a fait savoir qu’un accord de partenariat a été signé avec les responsables de l’ESC pour pérenniser les actions de sensibilisation sur l’information au profit de l’école.

En rappel, au Burkina Faso, les données à caractère personnel sont encadrées par la loi n° 001-2021/AN du 30 mars 2021 portant protection des personnes.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page