Le Burkinabè Eric Yemdaogo Tiaré nommé secrétaire exécutif du G5 Sahel

A la faveur de la 5e session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement du G5 Sahel tenue ce 09 juillet 2021 par visioconférence, le Burkinabè Yemdaogo Eric Tiaré a été nommé secrétaire exécutif de l’organisation. Notons que depuis le 21 décembre 2015, il était l’Ambassadeur, Représentant Permanent du Burkina Faso auprès des Nations Unies.

Né le 31 décembre 1960 à Poura dans les Balé au Burkina Faso, Yemdaogo Eric Tiaré est Ministre Plénipotentiaire, 3ème classe 8ème échelon. Titulaire entre autres d’un master en Administration Publique (M.A.P) option Management international, d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Administration Internationale, et d’un Diplôme du Cycle A, Section Diplomatie, Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature, le natif de Poura a occupé de nombreuses fonctions.

Il a été Président du Groupe des Ambassadeurs africains auprès des Nations Unies, décembre 2016; Vice-président, Représentant de l’Afrique au Conseil d’Administration de l’UNICEF, 2017; Vice-président de la 73ème Session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies, 2018-2019; Membre du Conseil d’administration conjoint PNUD/UNOPS/UNFPA, 2019-2020; Président du Groupe des Ambassadeurs africains auprès des Nations Unies, juillet 2020; Président de la 54ème session de la Commission de la Population et du Développement du Conseil Economique et Social des Nations Unies, 2020-2021.

De Août 2013 à Décembre2015, Yemdaogo Eric Tiaré  a été Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République française, du Royaume d’Espagne, de la Principauté de Monaco, du Portugal et du Saint Siège/ cumulativement avec les fonctions d’Ambassadeur, Délégué Permanent du Burkina Faso auprès de l’UNESCO.

De Juillet 2011 à Juin 2013, il a été Ambassadeur, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale.

Yemdaogo Eric Tiaré va certainement apporté ses compétences pour l’essor du G5 Sahel, à une période où la lutte contre le terrorisme devient de plus en plus difficile pour les pays de la Région.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page