Turquie : Emmanuel Macron provoque la colère du président Recep Tayyip Erdogan

Après la mort du professeur qui a été décapité pour avoir réalisé une caricature du prophète Mohamed le 16 octobre 2020 en France, le président français Emmanuel Macron déclarait en ce début de semaine que la France « n’abandonnera pas ses caricatures ».

Cette réaction du président français passe mal au niveau de la Turquie. Dans une déclaration passée à la télé ce 26 octobre 2020, le président Recep Tayyip Erdogan a critiqué avec colère son homologue français qui dit, s’« être engagé » pour défendre les valeurs laïques. « Ne donnez jamais de crédit aux produits portant le label français, ne les achetez pas (…) les dirigeants européens devraient dire au président français de mettre fin à sa campagne de haine », a déclaré le Président turc.

En plus de la Turquie, le Premier ministre pakistanais s’est aussi insurgé contre les propos d’Emmanuel Macron.  Dans un tweet, Imran Khan a accusé le président français d’« attaquer l’Islam » tandis que des produits français ont été retirés de certains magasins au Koweït, en Jordanie et au Qatar.

En guise de protestations contre les propos du président français, des manifestations ont aussi eu lieu en Libye, en Syrie et dans la bande de Gaza.

En rappel, deux semaines avant la décapitation le 16 octobre 2020 du professeur par Abdullakh Anzorov, (18 ans), Emmanuel Macron considérait l’islam comme « une religion en crise » et annonçait par ailleurs la prise de nouvelles mesures afin de lutter contre ce qu’il appelle le « séparatisme islamiste ».

Faso7

Source: BBC

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page