Corée du sud : Le président du groupe Samsung est décédé

Dans un communiqué publié ce 25 octobre 2020, le groupe sud-coréen Samsung Electronics a annoncé la mort de son président, Lee Kun-Hee, âgé de 78 ans.

Selon le communiqué, c’est auprès de ses proches que Lee Kun-Hee s’est éteint ce dimanche. Il n’avait plus quitté le lit d’hôpital depuis une attaque cardiaque survenue en 2014. Depuis cette période, l’entreprise est dirigée par son fils, le vice-président Jae-Yong.

Au départ une entreprise locale dont il a hérité de son père, Lee Kun-Hee a réussi à faire de Samsung un leader mondial dans le domaine de l’électronique. En effet, l’entreprise est de loin le plus grands des conglomérats sud-coréens et dominent la 12e économie mondiale. Par ailleurs sous la présidence du défunt président, Samsung est devenu le plus grand fabriquant de smartphones et de puce électroniques mémoire.

Le groupe sud-coréen Samsung Electronics est un élément incontournable de l’économie de la Corée du sud. Le chiffre d’affaire de l’entreprise équivaut à un cinquième du PIB du pays.

Lee Kun-Hee a connu beaucoup de problèmes judicaires durant son existence. Il a été condamné à cinq ans de prison en 2017 pour corruption et d’autres infractions liées à des problèmes avec l’ancien président sud-coréen Park Geun-hye. Un an après, il sera innocenté après avoir faire appel de sa condamnation.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page