Burkina Faso : Le Chef Kolgweogo de Bogandé assassiné

Le Chef du groupe d’autodéfense Kolgweogo du département de Bogandé dans la province de Gnagna, région de l’Est a été assassiné par des hommes armés non identifiés le jeudi 22 octobre 2020 dans la soirée aux environs de 19 heures a informé l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Selon l’information rapporté par l’AIB, Daouda Djagnoabouga Hanro par ailleurs élu consulaire de la province de la Gnagna, a été abattu à bout portant dans son véhicule « alors qu’il avait quitté son commerce pour se rendre à son domicile »

Plusieurs sous sections des Kolgweogo de la province de Gnagna ont rallié Bogandé ce vendredi, lendemain de l’assassinat de leur guide pour faire son deuil, a indiqué l’AIB.

Très engagés dans le processus de sécurisation de sa localité avec ses hommes, Daouda Djagnoabouga Hanro âgé d’une cinquantaine d’années, était un opérateur économique très influent à Bogandé. Propriétaire des hôtels Hanro I et Hanro II de Bogandé, il avait été décoré en 2018 par les autorités Burkinabè.

Il était marié à quatre femmes et père de plusieurs enfants.

NB: La photo est une illustration

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page