Présidentielle au Burkina Faso : Le Dr Ablassé Ouédraogo investi candidat

Le parti Le Faso Autrement a tenu son congrès extraordinaire ce jour 15 août 2020 à Ouagadougou. Ce congrès était principalement marqué par la cérémonie d’investiture du candidat du parti Le Dr Ablassé Ouédraogo à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020.

Le parti Le Faso Autrement a tenu son congrès ce 15 août 2020.Plusieus militants du parti ont répondu présent à l’appel en prenant d’assaut la salle Jean Pierre Guingané.Par ailleurs les représentant des différents partis politique aussi bien de la majorité que de l’opposition sont venus témoigner leur soutien aux présidents du parti, le Dr Ablassé Ouédraogo.Me Gilbert Ouédraogo, président de l’ADF/RDA a pris la parole pour saluer et féliciter les congressistes. Il a par ailleurs invité le président du parti Le Faso Autrement à rejoindre l’accord politique que l’opposition s’apprête à signer le 18 août 2020 afin de soutenir le candidat qui sera mieux placé lors d’un éventuel second tour pendant l’élection. Aussi Gilbert Noel Ouédraogo s’est insurgé contre la loi « anti campagne déguisée » du Conseil supérieur de la ccommunication (CSC). « La décision du Conseil supérieur de la Communication (CSC) n’est pas une bonne interprétation de la loi parce qu’elle autorise les activités gouvernementales à se poursuivre alors que la loi dit autre chose de notre compréhension et c’est la raison pour laquelle l’opposition est en train de s’organiser et il n’est pas exclue qu’elle attaque en justice la décision du CSC », a-t-il laissé entendre.

Après les travaux du congrès, s’en est suivi l’investiture du candidat du Parti à l’élection présidentielle de 22 novembre 2020.Sans aucune surprise, c’est le Dr Ablassé Ouédraogo, 67 ans qui a été désigné et investi ce 15 aout 2020 comme le candidat de son parti le Faso Autrement à l’élection présidentielle de 22 novembre 2020.

« Élu président du Faso… »

Le Dr Ablassé Ouédraogo ira tenter d’accéder à Kossyam en se mesurant à Zéphirin Diabré, Roch Kaboré ou encore Eddie Kombiogo. En prenant la parole, le candidat du parti le Faso Autrement n’a pas hésité à montrer son désaccord contre la loi contre la campagne déguisée du Conseil supérieur de la communication. « M. Bationo, quand vous allez retourner, dites au président Kaboré qu’il fait de la campagne déguisée et que nous ne sommes pas d’accord », a-t-il lancé à l’endroit du représentant du MPP, présent au congrès. Il a ensuite pris des engagements qu’il compte bien respecter s’il est élu président du Faso au soir du 22 novembre 2020.

« Élu président du Faso, je m’engage à mettre toute mon expérience au service de notre pays.

Élu président du Faso, je rassemblerai toutes les composantes de notre nation pour la paix, la sécurité, la justice, la confiance et la prospérité.

Élu président du Faso, je défendrai avec courage et conviction les intérêts de notre nation et de notre territoire national.

Élu président du Faso, j’agirai avec intégrité pour restaurer la bonne gouvernance

Élu président du Faso, je m’engage à mener des transformations socio-économiques de notre pays

Élu président du Faso, je travaillerai à replacer positivement le Burkina Faso sur la scène internationale », a déclaré le Dr Ablassé Ouédraogo sous les ovations des congressistes.

En rappel, Ablassé Ouédraogo, candidat malheureux de son parti le Faso Autrement lors de la présidentielle de 2015 avec un score de 1,94%, Ablassé Ouédraogo était classé 5ème.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page