Elections au Burkina Faso : La CENI fait le bilan de l’enrôlement

Le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Hamed Barry a rencontré ce jour 10 août 2020 les représentants des politiques, les responsables d’organisations de la société civile et les représentants de regroupements des organisations d’indépendants. L’objectif était de faire le bilan de l’opération d’enrôlement et de communiquer sur la suite du chronogramme dans le cadre des élections 2020.

Selon Newton Hamed Barry, il y a lieu de rendre grâce à Dieu pour ce qui concerne le déroulement de l’opération d’enrôlement. Il a fait savoir que l’opération s’est passée sans incidents majeur. En effet selon lui, aucun opérateur de Kit ou aucune autre personne engagée dans le processus d’enrôlement n’a subi un préjudice au cours de l’opération.

Pour ce qui concerne les statistiques brutes des personnes enrôlées, on compte au total 2 376 100 nouvelles enrôlées. Sur ce total, les femmes sont au nombre de 995 472 soit environ 42% et les hommes sont 1 380 628 soit environ 58% des personnes enrôlées. Le premier responsable de la CENI a mentionné le fait que les jeunes de 18 à 35 ans sont les plus nombreux à s’inscrire sur la liste électorale avec un nombre total de 1 235 572 personnes inscrites.

Le président de la CENI a mentionné le fait que toutes les 13 régions du Burkina ainsi que les 45 provinces que compte le pays ont été touchées par l’opération d’enrôlement. Cependant 22 communes sur 351 n’ont pas pu être touchées. Il s’agit essentiellement des communes dans lesquelles sévissent les groupes armés terroristes. Dans la région de la Boucle du Mouhoun, précisément dans la province de la Kossi, les habitants de 02 communes n’ont pas été enrôlées à savoir la commune de Kombori et celle de Sono.02 communes de la province du Sanmatenga dans la région du nord, notamment la commune de Dablo et celle de Namissiguima n’ont pas été couvertes. Pour ce qui est de la région de l’Est, les communes de Liptougou dans la Gnagna, de Bartiébougou dans la Komondjari, de Botou, Logobou, Partiaga, Tambaga et Tansarga dans la province de la Tapoa n’ont pas été également couvertes. Au Yatenga dans la région du Nord, la commune de Kain n’a pas pu être couverte. Enfin dans la région du Sahel, les communes de Baraboulé, de Diguel, de Kelbo, de Koutougou, de Nassoumbou et de Tongomayel dans la province du Soum n’ont pas été couvertes. Toujours dans la région du Sahel, au niveau de la province du Yagha, les communes de Mansila, de Solhan, de Tankougounadié et de Titabe n’ont pas été couvertes.

Chronogramme Elections Présidentielles et législatives

En marge de la présentation de ce bilan, le Président de la CENI a par ailleurs communiqué sur le chronogramme des élections couplées à venir.  Newton Barry a fait savoir qu’après la convocation du corps électoral, les dossiers des candidats pour les élections législatives seront reçus du 07 au 13 septembre 2020 et ceux des candidats à l’élection présidentielle seront reçus du 28 septembre au 03 octobre 2020.

Pour ce qui est des campagnes électorales, elles seront officiellement ouvertes le 31 octobre 2020 à 23h59 pour l’élection présidentielle et 06 novembre 2020 pour les élections législatives.

Newton Barry a fait savoir que pour ce qui concerne l’audit du fichier électoral réclamé par certains responsables de partis politiques, il peut être fait à partir du 16 septembre.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page