Relations internationales: la Chine et l’Amérique en décousent

Le gouvernement américain a ordonné, ce 22 juillet 2020, la fermeture du consulat de Chine basé à Houston dans le Texas. En guise réponse, la Chine a quant à elle fermé le consulat américain dans sa ville de Chengdu. La situation se dégrade sur fond d’accusation d’espionnage et de piratage informatique.

Alors que la porte parole du Département d’Etat américain, Morgan Ortagus, explique la fermeture brusque par un besoin de  » protéger la propriété intellectuelle américaine et les informations privées des Américains », le Ministre des affaires étrangères chinois l’a traitée « d’escalade sans précédent ».

72h pour fermer le consulat de Houston

En effet l’Amérique a donné 72h à la Chine pour « cesser toute opération et événement » à son consulat de Houston. Ce dernier est pourtant fonctionnel depuis 1979 et couvre huit Etats du sud des États-Unis. Cela dit, la Chine a quatre autres consulats ainsi que son ambassade toujours ouverts aux États-Unis.

Il faut noter que les relations entre la Chine et les États-Unis n’ont fait que se dégrader ces dernières années. D’abord minées par la guerre commerciale, elles ont pris un coup avec la pandémie à Coronavirus. En plus l’Amérique ne manque de critiquer la Chine sur ses actions anti droits humains à Hong Kong et Xinjiang.

La Chine espionnerait l’Amérique

Pour couronner le tout, des procureurs américains ont condamné deux supposés hackers Chinois, les accusant d’avoir mené une « campagne mondiale d’intrusion informatique » supportée par le gouvernement chinois. Cela s’est passé le 21 juillet, veille de la prise de décision américaine. Les pirates auraient visé des informations liées à la recherche de traitements et de vaccins sur le coronavirus.

De son côté la Chine ne compte pas se laisser faire. En réponse à l’ordre du gouvernement américain, les chinois ont décidé ce 24 juillet de la fermeture du consulat américain de Chengdu, dans le Sud-ouest de la Chine. Celui-ci avait été établi en 1985, dans une position stratégiquement proche du Tibet selon la BBC.

La réponse légitime et nécessaire de la Chine

Consulat américain de Chengdu, Chine.

Pour le ministre chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, cette fermeture est une « réponse légitime et nécessaire aux actions déraisonnables prises par les États-Unis« . Il rejette sur l’Amérique la responsabilité d’une « situation dont la Chine ne veut pas ».

Le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois, qui a par ailleurs accusé les États-Unis d’être « engagés dans les plus vastes activités de pirates informatiques dans le monde« , a défini la réaction américaine comme celle d’un « voleur accusant les autres d’être les voleurs ».

Stella Nana

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page