Burkina Faso : Le bilan des opérations de l’armée en une semaine

L’Etat-Major Général des Armées (E.M.G.A) a fait à travers un communiqué publié ce 06 juillet 2020, le point des opérations menées du 29 juin 2020 au 05 juillet 2020 par les Forces Armées Nationales.

Du 29 juin au 05 juillet, dans le secteur Nord, les détachements militaires de Djibo et Arbinda ont permis la sécurisation des opérations d’enrôlements des populations dans le cadre des élections à venir. Les opérateurs de Kits ont pu être déployer dans ces localités grâce à l’action de l’armée de l’Air. Par ailleurs, pendant cette période et toujours dans le secteur Nord, dans le cadre d’une opération de sécurisation, des Unités du GFSN ont porté assistance aux Forces françaises dans la région du Sahel.

Dans le secteur Centre et Est, le 1er juillet 2020, une opération conjointement menée par une unité militaire, une unité de la gendarmerie et une unité de la police a conduit à la neutralisation de sept (07) braqueurs qui sévissaient dans la localité. De l’armement, des couteaux, des machettes, des motos ainsi que divers matériels ont pu être récupérés suite à cette opération.

Par ailleurs, dans le secteur Centre et Est, le 04 juillet 2020, le détachement militaire de TANKOUALOU a subi une embuscade dans les environs de HAABA (Komandjari). Un (01) militaire a perdu la vie et 05 autres ont été blessés.03 terroristes ont été neutralisé pendant la riposte.

Du 29 juin au 05 juillet, toujours dans le secteur Centre et Est, l’armée a continué à apporter son aide aux unités des Eaux et Forêts dans le cadre de l’opération de sécurisation menée dans le Parc National KABORE TAMBI (Nahouri).

Dans le secteur Sud et Ouest, le 30 juin 2020, une escorte mixte GARSI-Armée de Terre, a détruit un engin explosif improvisé au cours de sa progression en revenant d’une mission.

Le bilan chiffré de ces opérations fait état de total 07 opérations aériennes effectuées, 262 patrouilles menées et 02 Engins Explosifs Improvisés découverts et détruits. En plus de ses différentes opérations, les Forces Armées Nationales ont assuré la sécurisation des travaux d’installation de la fibre optique dans le cadre du projet Backbone.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page