Attaque de Kafolo en Côte d’Ivoire : Le chef du commando arrêté selon Hamed Bakayoko

Le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a pris part ce lundi 22 juin 2020 à la cérémonie d’observation d’une minute de silence au nouveau camp d’Akouedo en l’honneur des soldats tombés à Kafolo. Pour l’occasion, il a annoncé que le chef du commando qui a mené l’attaque est aux arrêts.

« Le chef du commando qui a mené l’action a été pris hier (21 juin 2020, ndlr). Avec les investigations nous irons plus loin. Nous saurons avec qui il était en contact et qui est derrière cette attaque », a révélé le ministre de la défense, Hamed Bakayoko.

Aux militaires, séance tenante, Hamed Bakayoko a salué leur réaction. « Je suis très fier de la capacité de réaction et d’investigation de nos forces, que ce soit à Grand Bassam, hier et à Kafolo aujourd’hui. Quand quelqu’un touche la Côte d’Ivoire, quand quelqu’un tue un Ivoirien, on réagit (…) Il faut nous faire confiance. Tous ceux qui ont fait ça, sont en voie d’arrestation ».

Lire ⇒ Côte d’Ivoire : Une attaque terroriste fait une dizaine de morts

Des motivations des personnes qui ont attaqués le post-frontalier de Kafolo, selon le ministre Bakayoko, « il s’agit des gens qui veulent nous désorganiser pour diviser ».

L’attaque de Kafolo en Côte d’Ivoire avait causé la mort d’une dizaine de soldats ivoiriens. Plusieurs blessés avaient été enregistrés. Il s’agissait de la première attaque à caractère terroriste sur le sol ivoirien depuis l’attentat de Grand Bassam en 2016 (19 morts).

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page