Présumés terroristes tués à Tanwalbougou : Le gouvernement annonce l’ouverture d’une enquête

Dans la nuit du 11 au 12 mai 2020, 12 personnes ont perdu la vie lors d’une opération de lutte contre le terrorisme le Poste de Gendarmerie de Tanwalbougou (Fada N’Gourma), informe le gouvernement dans un communiqué.

Le gouvernement du Burkina Faso dit ‘’ déplorer ces décès et présente ses condoléances aux familles des personnes décédées’’. Aussi, Il informe l’opinion nationale ainsi que les familles qu’une enquête administrative a été instruite afin de situer les responsabilités dans ce drame.

Le Collectif contre l’Impunité et la Stigmatisation des Communautés (CISC) a tenu un point de presse le 18 mai 2020 pour se prononcer sur le sujet.

A en croire ce collectif, pour trouver une solution rapide et définitive à cette situation qui n’est pas la première du genre dénoncée par le CICS, le collectif a demandé la démission du ministre de la défense, le relèvement du chef de la gendarmerie de Tanwalbougou, le désarment des civils détenant des armes de guerre et la mise en place d’une commission spéciale d’enquête.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page