Présidentielle : Le MPP se dit prêt

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) tient les 6 et 7 mars 2020, son 3ème congrès ordinaire sous le thème, « Consolidons le leadership du MPP sur l’échiquier politique nationale par une victoire éclatante de 2020, dans la paix et la cohésion sociale ».

4.000 congressistes, selon les organisateurs, prennent part à cette rencontre au Palais des sports de Ouaga 2000. Plusieurs partis politiques tant de la majorité présidentielle que de l’Opposition politique ont également fait le déplacement.

Ce congrès qui se tient à neuf mois des élections couplées présidentielle et législatives prévues le 22 novembre 2020 vise à repositionner le parti au pouvoir et ouvrir la voix à « une victoire éclatante de 2020 », selon les organisateurs.

Depuis le décès de Salifou Diallo, défunt président du MPP, l’intérim est assurée par Simon Compaoré jusqu’à date. L’un des objectifs de ce congrès est de désigner le remplaçant officiel de Salifou Diallo.

Quant au candidat du parti pour la présidentielle de 2020, Roch Marc Christian Kaboré avait annoncé sa candidature. Pour l’heure, le parti se dit prêt pour la présidentielle du 22 novembre 2020.

Les questions d’actualités ont été à l’ordre du jour et à propos de la situation sécuritaire, le MPP a appelé l’ONU a usé de son influence pour ouvrir le dialogue entre les différents belligérants dans la zone sahélienne.

Mais au plan national, selon Simon Compaoré, la réponse contre l’insécurité doit émaner des autorités locales.

Rappelons que ce congrès se tient dans une période de fortes contestations sociales avec à la clé, une marche-meeting des syndicats contre l’application de l’IUTS sur les primes et indemnités des fonctionnaires.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page