Burkina : Six soldats fauchés par une mine dans le nord

Six soldats burkinabè ont été tués le vendredi 17 janvier 2020 et un autre blessé, au passage de leur véhicule sur une mine aux environs de Arbinda (Soum, Nord), annonce l’Armée dans un communiqué. 

Rappelons que 42 personnes dont 31 femmes et 7 soldats ont été  tuées le 24 décembre 2019 dans une attaque terroriste de grande ampleur qui a vu la neutralisation de 80 assaillants.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page